L'exploitation horticole

L’établissement dispose d’une structure de production grandeur nature au service de la formation, de l’expérimentation et du développement agricole. Implantée au cœur d'un des principaux bassins de production horticole français, elle est un support et un interface essentiels à l'établissement dans sa relation avec les filières professionnelles et le territoire.

Un support pédagogique exceptionnel

L’exploitation horticole est un outil pour les apprenants des différentes formations qui profitent des installations pour compléter leur formation. Tout au long de l’année, ils participent aux différentes tâches inhérentes au fonctionnement de la structure.  Ils sont amenés à réfléchir à la mise en œuvre des techniques de production.

Avec 25 hectares en bordure de Maine, en chiffres l’exploitation c’est :

  • 2,5 hectares de pépinières hors sol
  • 1,3 hectares de maraîchage biologique
  • 1 hectare de thym
  • 4 ha de prairies naturelles classées Natura 2000
  • 24,5 ha de terres agricoles
  • 26 % de la surface en agricutlure biologique
  • 5000 m² de serres
  • 1 jardinerie école
  • 1 distillateur d’huiles essentielles

Enseigner à produire autrement

Cette transition vers de nouveaux modèles de production plus durables repose sur une modification majeure des cadres de pensées, des modes d’acquisition des savoirs et des pratiques. L’enseignement agricole a ainsi un rôle primordial à jouer en tant que dispositif de formation des professionnels de l’agriculture d’aujourd’hui et de demain.

Les missions de l’exploitation horticole :

  • La pédagogie, en tant que support pédagogique
  • La production
  • L’expérimentation
  • L’animation et l’ouverture sur le territoire

 

La jardinerie école

À travers la jardinerie école, les apprenants en horticulture et commerce participent aux actions de commercialisation. Ils y effectuent également les travaux de pépinières et interviennent dans les différentes mises en culture.

Véritable jardinerie ouverte au public, les productions de l’exploitation y sont vendus : impatiens de Nouvelle Guinée, poinsettia…

Au cours de leur formation, les élèves y effectuent des stages de vente. Ils se forment ainsi aux techniques de vente en allant au contact des clients.

Des clients qui répondent présents aux rendez-vous annuels de la jardinerie : les marchés d’automne et de printemps ainsi que la foire aux vins et aux végétaux Viniflore.

Une exploitation en transition agroécologique


Reconnue pour son professionnalisme et son ouverture au changement, l’exploitation participe dans le cadre du pôle de compétitivité mondial Végépolys, en partenariat avec les instituts de recherche et de développement, à l’adaptation de l’horticulture et de la gestion des espaces aux défis économiques et sociétaux.

Elle est engagée dans une démarche active d’expérimentation autour de thématiques diverses :

  • Biodiversité fonctionnelle
  • Système de cultures innovant
  • Gestion de l’eau et des effluents
  • Protection biologique intégrée
  • Plantes couvre-sol

Des expérimentations conduites dans le cadre d’appels à projets (régionaux ou nationaux) qui concernent plus particulièrement deux importantes productions régionales : l’horticulture et les plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

L’exploitation s’efforce de limiter son impact sur l’environnement : une station de compostage reçoit tous les déchets végétaux de l’exploitation. Aujourd’hui, elle renforce son orientation « développement durable ».

Elle est d’ailleurs labélisée :

  • Haute Valeur Environnementale (HVE), label garantissant un haut niveau de performance environnemental
  • Agriculture Biologique (AB), mettant en valeur une agriculture en évolution progressive vers le biologique
  • Plante Bleue, label national de référence des horticulteurs et pépiniéristes français
  • Végétal local, label prônant la protection et la valorisation de la flore locale

Un espace test en maraîchage

Dans le cadre des espaces test et en partenariat avec la CIAP, l’exploitation accompagne un jeune porteur de projet dans son activité d’installation en maraîchage bio en lui mettant à disposition un espace de production.

L'accueil des apprenants

  • L’accueil de mini stage sur l’exploitation et à la jardinerie
  • L’organisation de chantiers école : rempotage, bouturage, gestion des cultures
  • L’encadrement d’expérimentation en prépa BCPST
  • La co-animation d’activités pédagogiques